Pilates : phénomène de mode ou véritable bonne méthode ?

Le Pilates n’est pas nouveau, ce n’est pas une de ces gymnastiques à la mode et révolutionnaire qui attire les foules autour d’une sorte de gourou...En fait la méthode Pilates date du début du siècle dernier....et le nom Pilates vient de son fondateur, Joseph Hubertus Pilates, dont la vie est tout aussi passionnante que sa méthode...

Joseph Pilates est Né en Allemagne en 1880. Enfant il souffre d’asthme, de rachitisme et de rhumatisme articulaire. Ce seraient ces problèmes de santé qui l’auraient poussé à trouver une méthode pour les surpasser. Il se concentre sur le sport et devient un sportif de haut niveau (ski boxe gymnaste, lutte). Il s’intéresse à la physiologie humaine et au discipline orientale telle que le yoga et c’est une combinaison de toutes ces connaissances qui le pousse à créer sa propre méthode appelée CONTROLOGY. C’est plus tard qu’Il lui donnera son nom.

La pratique

La méthode se compose de 35 exercices de base, exercices qui évoluent et proposent toute une série d’options. Au cours de la pratique, on évolue et acquiert la capacité de réaliser des exercices de plus en plus difficiles.

Les principes fondamentaux

1) Le positionnement et le centrage :

J. Pilates considérait le centre du corps comme « la centrale d’énergie ». Dans la méthode, le centre du corps a donc une importance fondamentale et le renforcer et le maîtriser va vous permettre d’exercer tous les mouvements du quotidien en toute sécurité pour votre dos notamment et apportera une bonne protection à nos organes internes. On parle donc de centrage lorsque l’on engage (contracte) ses muscles profonds, périnée et transverse (muscles qui travaillent en synergies avec également les muscles lombaires profonds) et cela suivant un alignement idéal du corps et ce sans tension. On utilisera l’image d ’ «aspirer le nombril vers la colonne vertébrale ».